Conseils jardinage

Tout savoir sur le composteur

Différents types de bacs à compost sont disponibles : composteur rotatif, composteur classique, lombricomposteur. Pour chaque situation vous trouverez un modèle adapté à vos besoins et à votre jardin ou votre maison. Choisir le bon outil pour vos besoins de compostage peut être difficile. Si vous voulez démarrer le compostage, voici un aperçu de toutes les solutions qui s’offrent à vous.

Les différents types de composteur

Le composteur en bac

C’est le modèle le plus courant qu’on retrouve dans bon nombre de jardin. Aussi appelé composteur en fût ou en silo, ils se déclinent sous toutes les formes et matériaux. Nous vous conseillons cependant d’éviter le pvc et le cadmium et de privilégier le plastique recyclé ou du bois non traité. Veillez aussi à ce que votre composteur présente des aérations pour permettre une bonne ventilation. Certains modèles proposent des tiroirs qui sont souvent plus gadgets qu’autre chose. Si vous devez monter vous-même le bac à compost, veillez à ce que le montage soit facile.

Avantages

Un composteur standard exige très peu d’entretien ou d’équipement. Une fois que vous avez installé votre pile, il vous suffit d’y laisser vos restes de nourriture et vos déchets de jardin sans oublier de tourner manuellement le tas une fois par semaine (ou une fois toutes les 2 semaines).

Inconvénients

Un mauvais entretien de votre compost peut causer des odeurs ou attirer des parasites non désirés comme des insectes ou des animaux. Si vous avez remarqué des odeurs ou des parasites, consultez notre guide pour bien faire son compost.

La décomposition est aussi la plus lente (au moins six mois avant que votre pile ne produise du compost frais).

On le conseille pour…

Les jardiniers qui veulent un endroit où jeter les restes de cuisine, les mauvaises herbes et les déchets de jardin sans trop se prendre la tête !

Notre sélection

Le composteur rotatif

La décomposition peut prendre un certain temps dans composteur classique. Aérer ou tourner manuellement votre tas de compost accélère la décomposition, mais cela n’est pas toujours évident. Si vous êtes pressé par le temps, le composteur rotatif peut être la solution à votre problème car il permet d’accélérer le processus jusqu’à deux fois plus rapidement qu’un composteur normal.

Placez simplement vos restes de nourriture et vos résidus de jardinage dans le baril rotatif de la même manière que vous le feriez avec un tas de compost standard, en gardant un équilibre entre les déchets verts et bruns. Quand vient le temps de tourner votre compost, faites simplement tourner les barils plutôt que de les aérer manuellement avec une pelle ou une fourche. Le compost doit être retourné une fois par semaine et vous devez aussi ajouter de l’eau à l’intérieur.

Avantages

La rotation permet une aération du compost qui entraîne une accélération de l’oxygénation des déchets et stimule l’activité biologique. Cela évite aussi les mauvaises odeurs.

Inconvénients

Le composteur rotatif se remplie en une seule fois et s’utilise en une seule fois. Son prix est aussi en général plus élevé.

On le conseille pour…

Les jardiniers qui veulent obtenir plus de compost plus rapidement et qui sont prêts à investir plus d’argent.

Notre sélection

Le lombricomposteur ou vermicomposteur

Le lombricomposteur (qui devrait plutôt s’appelait vermicomposteur car il ne contient pas de lombrics) est surement un des meilleurs choix en terme de composteur. Il utilise des vers pour aider à la décomposition de la matière organique en compost. Les déchets sont généralement décomposés rapidement avec ce type de bac. Ils permettent aussi la production de thé de compost, une substance liquide qui se produit naturellement lors de la production de compost riche en nutriments et qui sera excellente pour votre jardin.

Nous vous recommandons de choisir un modèle avec un robinet pour directement récolter le fameux thé de compost et aussi avec différents plateaux pour récupérer le compost mûr sans retourner tout le composteur.

Privilégiez les modèles en plastique et totalement opaque : les vers n’aiment pas la lumière ! Enfin n’oubliez pas qu’on ne met pas n’importe quel ver dans un vermicomposteur. Vous pourrez en trouver en magasin spécialisé ou sur internet pour pas cher.

Avantages

Le lombricomposteur est beaucoup plus productif que les autres méthodes de compostage. Il est également extrêmement rentable: les vers peuvent manger environ la moitié de leur poids dans les restes de nourriture chaque jour et ont une durée de vie pouvant aller jusqu’à 20 ans. Une fois que vous avez commencé à utiliser votre bac à vers, il ne vous faudra que cinq minutes par jour pour le maintenir. C’est aussi un type de compostage qui ne prend pas trop de place.

Inconvénients

Étant donné que cette méthode vous oblige à travailler avec des vers vivants, le vermicompostage n’est certainement pas un simple “délire”. Garder vos vers vivants peut également s’avérer difficile, car ces animaux sont très sensibles aux variations climatiques. Si vous prévoyez de garder votre bac à l’extérieur, installez-le dans un endroit ombragé pour garder la température intérieure entre 13° et 25°, la gamme idéale pour le lombricompostage.

On le conseille pour…

Les jardiniers qui veulent uniquement composter les déchets de cuisine. Les bacs à vers sont aussi particulièrement fascinants pour les enfants. Si vous en avez, ils vont adorer.

Notre sélection

Les critères pour choisir votre composteur ?

La contenance / la taille

Tout dépend de vos besoins en matière de compostage. Par exemple, si vous travaillez constamment avec une grande surface et que vous avez besoin de grandes quantités de compost pour votre jardin, alors un système à plusieurs bacs peut être parfait pour vous. Pour faire simple, plus votre terrain est grand, plus, en principe, vous aurez de déchets verts, donc plus vous aurez besoin d’un composteur grand. A titre indicatif, Il faut approximativement un 1 litre de compost correspond à 1 m² de jardin soit 100 L pour 100 m².

Les matières que vous allez composter

Évidemment, il y a certaines choses que vous ne devez pas composter (graisses animales, par exemple). Si vous compostez beaucoup de légumes ou des déchets de cuisine, il peut être judicieux d’orienter votre choix vers un lombricomposteur, en général plus petit et pratique qu’un bac à compost classique. Ce dernier sera idéal si vous avez beaucoup d’herbe de tonte ou des déchets de jardinage.

Votre lieu d’habitation

Avoir une cour ou un jardin rend le compostage beaucoup plus pratique et simple. Mais si vous disposez d’un espace limité, même à l’intérieur de votre maison, vous trouverez quand même une solution pour composter. Vous pouvez obtenir de très bons résultats avec des composteurs intérieurs même si le rendement est inférieur.

FAQ

Qu’est ce qu’un composteur ?

Les bacs à compost sont des structures construites pour abriter du compost. Ils sont conçus pour faciliter la décomposition de la matière organique grâce à une bonne aération et rétention d’humidité. Avec la bonne combinaison d’air et d’humidité, les conditions idéales sont produites pour l’activité des micro-organismes responsables des températures élevées qui transforment les matières organiques en compost.

Le même processus se produira au fil du temps dans un tas (c’est-à-dire un monticule de matières organiques) sans boîtier, mais avec un bac, vous pouvez accélérer la décomposition.

Pourquoi utiliser un composteur ?

Améliorer et enrichir votre sol

Avec le compost, vous créez un humus riche pour votre pelouse et votre jardin. Cela ajoute des nutriments à vos plantes et aide à retenir l’humidité du sol. Les organismes microscopiques dans le compost aident à aérer le sol, à décomposer les matières organiques pour l’utilisation des plantes et à repousser les maladies des plantes.

Recycle les déchets organiques et les déchets de jardin

Le compostage peut détourner jusqu’à 30% des déchets ménagers de la poubelle. C’est important car la matière organique dans une décharge manque de l’air dont elle a besoin pour se décomposer rapidement. Au lieu de cela, elle crée du méthane gazeux nocif en se décomposant, ce qui augmente le réchauffement climatique et nuit à l’environnement.

Bon pour l’environnement

Le compostage constitue une alternative naturelle aux engrais chimiques lorsqu’il est appliqué sur les pelouses et les plantes. Le compostage est un geste citoyen et écologique.

Ou placer mon composteur ?

Choisissez un endroit sec et ombragé dans votre jardin pour obtenir les meilleures performances de votre compost. Si possible, installer votre composteur près d’une source d’eau de sorte que vous puissiez humidifier votre tas lorsqu’il est trop sec. Aussi, stocker votre compost près du jardin où vous prévoyez de l’utiliser. Quand il est prêt, il sera plus simple de le déplacer de quelques mètres..

A propos de l'auteur

Aujardinmalin

Laisser un commentaire