Robot tondeuse Test

Test du Gardena Sileno City Smart 500 : vraiment futé

Les robots tondeuses Sileno City sont la nouvelle série d’entrée de gamme de Gardena. Ceux-ci sont conçus pour les jardins de petite et moyenne taille tout en offrant de bonnes performances à un prix convenable.

Il y a deux Sileno City : une version pour les jardins jusqu’à 250 m² et une plus grande pour les jardins jusqu’à 500m². Nous avons déjà testé le City 250 et nous vous invitons à lire l’article détaillé.

Nous testons donc aujourd’hui le Gardena Sileno City Smart 500 avec l’option “intelligente” que nous n’avions pas sur la version 250. Est-ce que cela apporte vraiment un plus ?

Caractéristiques

Surface de tonte : jusqu’à 500 m²
Tonte en cas de pluie : oui
Pente maximale : 14° / 25%
Hauteur de coupe (min-max) : 20-50 mm
Largeur de coupe : 16 cm
Temps de travail : 65 min
Temps de charge : 60 min
Niveau sonore : 58 dB
Sécurité : capteurs et code PIN
Fourni avec : 3 lames de rechange, 150 mètres de câble périphérique et 200 chevilles

Ouverture

Le Sileno City Smart 500 est livré dans une boîte plutôt grosse et lourde. En plus du robot et de la borne de la station d’accueil, vous trouverez dans le carton le câble périphérique de 150 m, 200 crochets, une alimentation avec 10 mètres de câble et divers connecteurs. Bien sûr, un manuel complet en français est inclus.

On apprécie le fait que Gardena ne soit pas radin. Par exemple, il y a plus de connecteurs de câble que nécessaire. Si un câble se casse, ou si vous voulez agrandir la pelouse plus tard, ce n’est donc pas un problème. C’est toujours sympa, de voir un fabricant qui n’épargne pas le moindre cent et qui pense aux utilisateurs.

Premières impressions

Par rapport à la série R (R40Li et R70Li), Gardena a considérablement amélioré le design de ces machines. Le look du Sileno City est très beau et moderne ! C’est tout aussi vrai par rapport à d’autres fabricants qui, visuellement, ont tendance à être plus fonctionnel. Le Sileno City est assez simple avec beaucoup de surfaces claires et un look plus agressif que ses prédécesseurs. La station d’accueil est quant à elle très classique.

Sur l’avant de la machine nous trouvons deux très grandes roues. L’essieu arrière n’a qu’une seule roue. Celle-ci est très mobile et rend le Sileno City beaucoup plus agile. Comparé à son prédécesseur, le Sileno City s’est un peu affiné. La tondeuse est un peu plus étroite et a perdu du poids.

Le pare-chocs en plastique qui entoure la tondeuse semble bien protéger la machine. C’est là aussi que sont installés les capteurs d’obstacle. Si la tondeuse heurte un obstacle, le pare-chocs amorti le coup et la tondeuse s’arrête avant de reprendre sa route dans une autre direction. Ce principe est connu sur tous les robots tondeuses.

La console de réglage est accessible sur le dessus du Sileno City Smart 500, sous un volet rabattant. Vous trouverez aussi à cet endroit le gros bouton d’arrêt qui, comme son nom l’indique, arrête immédiatement la tondeuse.

Le Sileno City Smart 500 effectue sa recharge via une station d’accueil. Rien de bien excitant de ce côté là : c’est une grand plaque en plastique.

La station de charge est à connectée au câble périphérique qui délimite votre terrain ainsi qu’au câble d’alimentation. Celui-ci mesure 10 m et il est recommandé, voire indispensable, d’avoir une prise de courant à l’extérieur (sinon bonjour la rallonge). Il est intéressant de noter que c’est de la faible tension donc même s’il y a un court-circuit, la tension n’est pas dangereuse (c’est pareil pour le câble périphérique).

Installation

L’installation du câble périphérique n’est jamais très fun mais ça n’est pas sorcier non plus. Celui-ci doit être placé de façon à délimiter votre espace de tonte. Vous pouvez aussi délimiter des zones à l’intérieur de cette espace (comme un parterre de fleurs pour éviter qu’il ne soit réduit en miette par le robot). Le Sileno City Smart 500 est fourni avec 150 m de câble et 200 crochets de fixation.

Comme toujours vous avez deux options pour installer le câble : le poser sur la pelouse ou l’enterrer. Sur la pelouse, le câble est simplement fixé au niveau du sol à l’aide des crochets. C’est bien sûr plus rapide et plus facile à mettre en oeuvre mais ça présente l’inconvénient que les câbles sont visibles. Ceci dit, après 2 semaines, on ne les voit plus. Si vous êtes très à cheval sur l’esthétique, vous pouvez creuser et enterrer le câble jusqu’à 10 cm de profondeur.

Commencer par positionner la station de charge avant le câble périphérique. Choisissez de préférence un endroit plat avec un peu d’espace devant le station, car la tondeuse doit pouvoir y accéder facilement.

Lors de la pose du câble, vous devez faire attention à la distance à divers objets. Gardena recommande les chiffres suivants :

  • 35 cm devant des murs solides
  • 30 cm avant la floraison
  • 10 cm devant les allées pavées

Gardena propose de très bonnes vidéos pour l’installation et nous vous conseillons de vous y référer. L’installation prend du temps mais c’est plutôt facile.

Une fois que vous avez tout installé, il vous suffit d’allumer et programmer le robot de tonte.

Intelligent ou pas

Commençons par quelque chose de très important : il n’est pas possible d’upgrader la version “non intelligente” du Sileno City. Soit vous achetez la version “normale”, soit la version Smart. Bien que les deux robots semblent identiques à première vue, la version normale manque d’un module radio intégré nécessaire à la fonction Smart. Vous devez donc décider dès le début si vous voulez un robot de tonte “intelligent” ou non. Mais qu’est-ce que l’option Smart apporte réellement ?

Le Sileno City Smart 500 est équipé de la Smart Home Gateway, qui ne concerne pas seulement à la série Sileno City, mais aussi d’autres produits Smart Home de Gardena.

Si vous optez pour la version Smart, un petit boitier qui ressemble un peu à un modem, le Getaway, sera fourni avec. Celui-ci doit être connectée à votre box via le réseau local donc il devra être placé à l’intérieur de votre maison. La portée du boîtier est bonne.

L’application Smart System de Gardena est disponible pour les smartphones iOS et Android. Une fois que vous avez configuré le Getaway et votre tondeuse, vous pouvez commencer. Bien sûr, vous pouvez démarrer et arrêter le robot manuellement via l’application. Vous pouvez également vérifier le niveau actuel de la batterie. Les horaires peuvent également être programmés de manière pratique sur le smartphone.

Les zones de tonte à distance peuvent également être configurées à l’aide de l’application. Une caractéristique très utile si vous avez plusieurs surfaces, qui sont séparées par un chemin étroit. J’ai été agréablement surpris par l’apparence et la convivialité de l’application. Comme déjà mentionné, d’autres produits GARDENA peuvent également être intégrés dans le système. Il s’agit notamment des prises sans fil extérieures, des systèmes d’irrigation intelligents, des capteurs d’humidité, des pompes intelligentes, etc.

En action

Comme la plupart des robots tondeuses, le Sileno City Smart 500 utilise le principe du hasard pour la navigation. Cela signifie que vous démarrez le robot de tonte et qu’il se déplace dans une direction aléatoire jusqu’à ce qu’il atteigne un obstacle ou un câble périphérique.

Si tel est le cas, le robot tourne dans une direction aléatoire, se déplace à nouveau jusqu’à ce qu’il atteigne un obstacle ou un câble périphérique, tourne à nouveau dans une direction aléatoire, etc.

En théorie, avec la navigation aléatoire, le robot finira tôt ou tard par tondre toute la pelouse.

Sur toutes les photos et vidéos de presse, le Sileno City Smart 500 opère sur une pelouse parfaite, sans collines ni obstacles : honnêtement, qui a une telle pelouse ? Si vous n’avez pas un jardin aussi parfait et que vous avez peur que le robot tondeuse ne travaille pas aussi bien sur votre terrain, vous pourriez être agréablement surpris.

Nous avons testé la machine sur un jardin en légère pente (dénivelé constant d’environ 2 à 10 % et même plus à certains endroits). Les taupes ont aussi beaucoup visité l’endroit, donc pas mal de bosses. La pelouse est aussi parsemée de mousse et un peu boueuse.

Et bien même avec un tel jardin, le Sileno City Smart 500 se débrouille sans problème ! Les petites collines ou les bosses dans le sol sont bien surmontées grâce aux grandes roues. Même si le robot se bloque parfois, il parvient généralement à se libérer à nouveau.

Contrairement à son prédécesseur, le Sileno City 500 dispose d’une roue arrière mobile et d’un profil légèrement plus profilé sur les roues avant. Cela rend le robot beaucoup plus agile et plus rapide.

Grâce à cette bonne mobilité, la tondeuse s’adapte bien aux passages plus étroits. Selon le fabricant, un espace de 60 cm (entre les câbles périphériques) devrait être suffisant. Le Sileno peut naviguer efficacement à travers des chemins d’environ 120-130 cm.

Mais dans la pratique, cela dépend aussi un peu du hasard. Si la tondeuse robotique parvient à franchir des endroits étroits, elle ne passe pas tout droit, mais en zigzag.

Il y a une autre caractéristique intéressante : les « zones de tonte à distance ». Par exemple, s’il y a un chemin très étroit derrière votre maison, il est possible d’y envoyer la tondeuse. Pour ce faire, placez le câble de guidage dans cette zone et mesurez-le. Vous pouvez maintenant dire à la tondeuse via l’application ou l’interface utilisateur qu’elle doit suivre le câble sur la distance mesurée pour atteindre la zone éloignée : pratique !

La grande maniabilité du Sileno City permet également de surmonter de nombreux obstacles. Vous avez beaucoup de fleurs ou de buissons dans votre pelouse ? Pas de problème !

En principe, les pentes ne sont pas non plus un gros problème. Gardena indique le dénivelé maximum avec 25%. En fait, cela dépend surtout du sol. Dans des conditions pluvieuses ou humides et sur un sol boueux, le robot a un peu plus de mal que sur un sol sec et densément recouvert de végétation.

Il ne faut pas oublier que le Sileno City 500 est un robot tondeuse « City ». Il n’est pas destiné aux grandes parcelles en coteaux, même s’il maîtrise bien les petites pentes.

Cependant, nous avons remarqué quelque chose : si la pente est trop raide, le robot s’arrête. Apparemment, le constructeur a installé un capteur de position qui arrête la tondeuse si la pente a un dénivelé trop élevé.

Qualité de tonte

Le Gardena Sileno City 500 utilise un disque rotatif avec trois petites lames pour tondre le gazon. La hauteur de coupe peut être réglée entre 20 et 50 mm.

Les couteaux de SILENO City sont assez petits et ont une surface de coupe maximale de 2-4 cm.

Gardena annonce que la coupe du Sileno est particulièrement bonne, grâce à la technologie du mulching dont nous vous avons déjà parlé ici. La majorité des tondeuses à gazon classiques n’ont généralement pas de couteau particulièrement tranchant, mais plutôt une grande lame émoussé, qui casse plus qu’elle ne coupe le gazon en raison de la vitesse de rotation élevée.

Les performances de la tondeuse sont agréablement élevées. Il n’y a pas de problèmes majeurs, même avec de l’herbe plus haute, bien que cela ne soit pas l’idéal.

Le Sileno (comme tous les robots tondeuse) est fait pour travailler tous les jours et ne laisse donc pas le temps à la pelouse de grandir. Après la première coupe initiale, la pelouse n’est raccourcie que de quelques millimètres par jour.

Niveau sonore

Cela nous a beaucoup surpris : on n’entend quasiment pas le Sileno. Gardena l’indique avec 58 dB mais ce chiffre ne nous parle pas avant de l’avoir entendu.

Une tondeuse à gazon électronique normale atteint environ 79 dB et une tondeuse à essence 80-92 dB. 4 dB correspond à un doublement du volume donc une tondeuse électrique est cinq fois plus bruyante que la Sileno City !

Cependant, nous avons trouvé que le bruit de coupe est un peu plus fort qu’avec l’ancien R40Li. Nous pensons que les couteaux tournent un peu plus vite sur le Sileno City, ce qui les rend un peu plus bruyants lors de la coupe.

Au quotidien

Comment s’intègre le Sileno City 500 dans la vie quotidienne ? Les premiers jours, le robot est bien sûr particulièrement intéressant. On ne se lasse pas de le regarder travailler. Cependant, au fil du temps, le robot tondeuse fait de plus en plus partie de la vie quotidienne.

Si vous avez un jardin complexe, il y aura des endroits où le robot aura plus ou moins de problèmes.

Lors de notre test, il y avait un trou sous une haie. Le Sileno City s’y est coincé à plusieurs reprises. Si vous avez de tels endroits chez vous, vous devrez déplacer un peu le câble ou boucher le trou.

Comparé à son prédécesseur, le R40Li, le Sileno City est quand même moins sujet à ce genre de problème.

Le Sileno City peut également tondre sous la pluie. Même si le Gardena City est entièrement protégé contre l’eau et peut même être nettoyé avec le tuyau d’arrosage, nous vous conseillons de limiter son travail par temps de pluie.

La programmation est également très importante. Vous pouvez soit régler la période pendant laquelle la tondeuse doit fonctionner à la main, soit saisir la superficie de votre terrain et la tondeuse vous fera une suggestion.

Par exemple, si vous réglez le temps de travail à de 10h à 15h, la tondeuse fonctionnera uniquement sur ce créneau. Il commence à 10h du matin, conduit jusqu’à 11h, puis charge jusqu’à 12h, conduit jusqu’à 13h, charge jusqu’à 14h, puis recommence. Ce sera fini à 15h pile.

Vous pouvez également exclure des jours individuels, par exemple le dimanche, même si la tondeuse n’est pas trop bruyante.

Dans la pratique, le Gardena Sileno City fonctionne parfaitement ! Seuls les bords montrent que la pelouse pousse. Malheureusement, c’est quelque chose qui doit encore être fait à la main. De temps en temps, vous devrez utiliser un coupe-bordures. Les autres robots de tonte ne maîtrisent pas mieux cet aspect mais c’est le point faible de ces machines qui mériterait d’être amélioré.

Par rapport au R40Li, le Sileno City est un peu mieux en tous points.

Il y a une chose que nous avons trouvé ennuyeuse. Vous devez définir un code PIN pour votre robot tondeuse, jusque là tout va bien. Mais ce code PIN doit être entré à chaque fois que vous utilisez la tondeuse manuellement. Il s’agit d’une protection utile contre le vol bien sûr, mais entrer le code avec les touches fléchées est un peu ennuyeux et vraiment pas pratique. Un pavé numérique aurait été le bienvenu.

Entretien

Bien que la Gardena Sileno City fonctionne de manière plus ou moins autonome, elle a aussi besoin d’un peu d’attention de temps en temps.

Gardena recommande que le robot soit toujours propre. Bien sûr, c’est logique, mais dans la pratique, il n’est pas nécessaire d’en faire trop. Si vous voulez que le Sileno City reste toujours propre, vous devez le nettoyer tous les jours, or si vous avez acheté cet outil, c’est pour avoir moins de travail. 1 à 2 fois par semaine avec le tuyau d’arrosage et un petit coup brosse est suffisant

Mais il y a aussi deux pièces qui auront besoin d’être changées. Ce sera d’abord les couteaux. Gardena recommande toutes les 3-6 semaines et nous pensons que c’est très pessimiste ! A moins que le robot n’ait heurté des pierres, les lames peuvent tenir beaucoup plus longtemps. C’est difficile à estimer mais au minimum 3 mois et plus.

Le remplacement des couteaux est très facile et rapide. Le prix est raisonnable : 9 couteaux Gardena coûtent environ 14€, ce qui est suffisant pour près d’un an. Il y a aussi différentes marques qui proposent des lames nettement moins chers, ce que Gardena déconseille bien sûr.

La deuxième pièce qu’il vous faudra changer est la batterie. Gardena parle de 2 à 4 ans avant que la batterie ne doive être remplacée.

Les batteries au Lithium-ion durent généralement de 500 à 1000 cycles avant de s’essouffler de manière significative en termes de capacité. Si votre tondeuse démarre une fois par jour, qu’elle est utilisée de mars à octobre, cela fait environ 240 cycles par an donc on est bien de 2 à 4 ans de durée de vie.

Il y a aussi des facteurs tels que la température qui vont jouer. Les batteries au Lithium-ion n’aiment pas qu’il fasse trop chaud ou trop froid. Ainsi, si possible, laissez la tondeuse conduire le matin ou le soir, plutôt qu’en plein soleil pendant l’après-midi. Un endroit ombragé pour la station de charge sera préférable pour la batterie.

Mais ne vous inquiétez pas trop pour la batterie. Une batterie de remplacement coûte environ 70-80€ et vous pouvez facilement l’installer vous-même.

Les plus
Design élégant
Bon résultat de coupe
Grande maniabilité
Résistant aux intempéries
Silencieux

Les moins
Moins approprié pour les parcelles avec de grandes pentes.
Pas de pavé numérique pour l’entrée du code PIN

A propos de l'auteur

Aujardinmalin

Laisser un commentaire