Conseils jardinage

Grelinette : l’outil indispensable et efficace ?

Biobêche, aerofourche, biofourche, bioculteur ou encore biogrif, voila tous les noms donnés à la grelinette, cet outil fantastique qui fait son grand retour dans les jardins de bons nombres de cultivateurs désireux de renouer avec une culture plus saine et réfléchie. Qu’est-ce qu’une grelinette et à quoi sert-elle au juste ? La réponse est dans cette article !

Les meilleures grelinettes

La polyvalente : Leborgne 320301 Biogrif 5 dents

Nombre de dents : 5
Longueur des dents : 25 cm
Largeur : 50 cm
Manche : bois
Longueur du manche : 110 cm
Poids : 5,15 kg

La meilleure pour l’aération du sol : Vivre Mieux AeroFourche 4 dents

Nombre de dents : 4
Longueur des dents : NC
Largeur : 40 cm
Manche : bois
Longueur du manche : 120 cm
Poids : 3.8 kg

La meilleure pour labourer : Humifere Biobeche 4 dents

Nombre de dents : 4
Longueur des dents : 25 cm
Largeur : 38 cm
Manche : acier
Longueur du manche : 90 cm
Poids : 4,7 kg

Qu’est-ce qu’une grelinette ?

La grelinette est un outil de jardinage simple mais puissant qui sert à ameublir efficacement le sol sans le retourner. Le sol est composé de différentes couches qui jouent chacunes un rôle important. Les bactéries, les champignons et les vers de terre qui travaillent sous la surface créent activement des tunnels qui donnent une structure bien particulière au sol.

Cette structure vivante se développe à différents niveaux de profondeur qui offrent tous de bonnes conditions d’humidité et d’aération. Retourner complètement le sol en utilisant un motoculteur ou en creusant avec une bêche perturbe cette équilibre écologique pendant un certain temps, de sorte que vous perdez les bénéfices que vous apportent la nature.

C’est un fait : chaque fois que vous bêchez la terre, vous détruisez les habitants bénéfiques de votre sol. C’est une perte de temps et d’énergie qui vous coûtera la fertilité biologique que vous offre la nature.

Le retournement du sol présente aussi l’inconvénient de remonter à la surface les graines de mauvaises herbes qui sont enfouies dans les couches inférieures du sol. Vous ne me croyez pas ? Faites un test simple : utilisez le motoculteur sur une partie de votre jardin et pas sur l’autre. Je vous garantis que vous verrez la différence en ce qui concerne les mauvaises herbes qui apparaissent.

Si vous voulez obtenir de superbes cultures avec un espacement intensif, alors votre sol doit être aussi meuble et bien aéré que possible. C’est pourquoi les agriculteurs biologiques utilisent différentes charrues, comme les ciseaux et les sous-soleuses, pour ameublir leur sol tout en y apportant de l’air et en accélérant la minéralisation de leur matière organique.

Cette technique augmente la présence d’azote à court terme, mais limite la transformation de la matière organique en humus. C’est comme apporter de plus d’air à du feu : il brûle plus vite, mais ne durera pas aussi longtemps. En termes simples, c’est ainsi que l’agriculture moderne a appauvri les sols au cours des 100 dernières années, et c’est une composante de l’agriculture qui doit changer à l’avenir.

Comment fonctionne la grelinette et comment s’en servir ?

La grelinette est une réponse à ce problème. Lorsqu’elle est utilisée correctement, ses dents verticales laissent l’eau et l’air pénétrer dans le sol. Elle crée un environnement idéal pour la croissance des racines, tout en permettant de construire des niveaux de sol et de l’humus riche.

La grelinette n’est pas un appareil compliqué à utiliser. Travaillant dans un sol déjà meuble, mais pas nécessairement préparé, il suffit de se tenir debout sur la barre transversale avec tout son poids et d’enfoncer les dents profondément dans le sol, à environ 30 cm.

Puis, à l’aide de l’énorme levier, guidon, ou poignée il faut ameublir le sol en le travaillant avec des mouvements de va-et-vient. Retirer la bêche du sol puis répéter l’opération un peu plus loin.

C’est un outil qui requiert uniquement la force humaine et presque tout le monde peut l’utiliser efficacement, parce qu’il exige un effort minimal pour le travail qu’il produit. Bien sûr, j’entends souvent des gens dire que l’utilisation d’un tel outil est inefficace à l’échelle commerciale, mais je ne suis pas d’accord. Deux idées fausses doivent être dissipées au sujet de l’utilisation d’une grelinette.

Comment choisir sa grelinette ?

Premièrement, toutes les biobêches ne sont pas égales. Au fil des ans, j’ai personnellement essayé une vingtaine de modèles différents et je peux vous dire que le design compte vraiment. Privilégiez les modèles professionnelles, de préférence avec un manche en bois plutôt qu’en métal car il sera moins lourd. Je préfère remplacer un manche cassé tous les deux ans plutôt que de passer toute ma vie à soulever un poids supplémentaire. L’ergonomie des dents joue également un rôle majeur dans l’efficacité globale de l’outil.

Parce qu’ils peuvent être utilisés de diverses façons, il est aussi important de savoir pourquoi vous voulez utiliser votre grelinette avant d’investir. Cet outil est vraiment génial pour l’aération des sols mais vous allez voir qu’il peut faire bien plus.

La grelinette pour l’aération du sol

La grelinette se distingue vraiment par sa capacité à s’enfoncer profondément dans le sol sans trop en perturber la structure, ce qui permet aux racines des plantes de bien pénétrer dans la terre et d’en puiser tous les nutriments. Pour cela, comme je vous le disais un peu plus haut, un outil léger est la meilleure solution. Je recommande des dents assez longues et un manche en bois. Les poignées en bois s’usent mais la flexibilité supplémentaire qu’elles offrent aidera vraiment lors de votre travail. A mon sens, les meilleures biogrifs pour l’aération ont des courbes paraboliques qui simplifient le mouvement de va-et-vient. Le processus d’aération (plonger la biobêche, tirer légèrement vers l’arrière) est répétitif et les fourches plus grandes vous épuiseront beaucoup plus rapidement à cause de leur poids.

La grelinette pour labourer

Si vous considérez la grelinette comme un moyen de labourer un nouveau terrain, d’aider à planter des arbres et des arbustes, ou tout ce qui implique le retournement d’un sol dur ou du gazon, vous avez besoin d’un produit plus robuste. Dans ce cas, évitez les fourches larges avec des dents minces et rondes. Pour retourner le sol, il faut quelque chose de plus conséquent.

Tout d’abord, considérez la longueur des dents. Les dents plus courtes (c’est-à-dire plus courtes que 25 cm) sont bonnes pour retourner le gazon et le sol, tandis que les dents plus longues peuvent s’enfoncer dans votre sous-sol, agissant plus comme un sous-soleuse. Ce n’est pas une mauvaise chose, juste une préférence compte tenu de la profondeur et du type de sol. Pour le labour, je recommande des fourches larges avec des dents qui descendent directement, sans courbure vers l’arrière. Les dents doivent être profondes et robustes, mais aussi tranchantes, afin qu’elles puissent s’enfoncer facilement dans le sol. Je préfère dans ce cas des poignées en métal plutôt que des poignées en bois, qui peuvent plus facilement se briser sous le stress d’une terre sèche. Une fourche lourde pour le labour vous aidera à vous enfoncer dans un sol dur mais préparez vous à un travail difficile.

La grelinette pour la récolte

Les carottes, les pommes de terre, et les patates douces sont tous des exemples de ce qui peut être récolté à l’aide d’une grelinette. J’utilise presque exclusivement une biobêche large pour mes carottes. Pour ce faire, on peut utiliser un modèle robuste ou léger, mais une bonne préparation du sol vous permettra d’utiliser une grelinette plus légère comme pour l’aération, car il sera plus facile de s’enfoncer dans le sol et de se déplacer. Si la fourchette est trop lourde, elle deviendra encombrante lors de la récolte d’une grande quantité de nourriture. Une fourchette de poids moyen à léger est la meilleure ici.

A propos de l'auteur

Aujardinmalin

Laisser un commentaire