Conseils jardinage

Comment créer un environnement favorable aux abeilles dans votre jardin ?

Toutes les fleurs ne sont pas dotées des ressources dont les abeilles ont besoin pour prospérer. Voici quelques conseils simples pour attirer ces pollinisateurs indispensables.

Ça n’est un secret pour personne : les populations d’abeilles sauvages (plus de 4000 espèces) et d’abeilles domestiques (les abeilles à miel) diminuent rapidement. Les principaux responsables sont l’utilisation de pesticides, le changement climatique et la propagation des parasites. Pourtant, les abeilles sont indispensables à notre écosystème ! C’est pourquoi elles ont besoin de notre aide.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez accroitre la population d’abeilles dans votre jardin en faisant de votre espace vert une oasis favorable à nos amis pollinisateurs. Dans un premier temps, vous pouvez bien sûr planter quelques fleurs pour les attirer mais nous vous proposons ici de concevoir un jardin entier optimisé pour les abeilles qui aura un impact beaucoup plus important. De plus, ce sont des ajouts attrayants à votre aménagement paysager !

Planter des arbres et des arbustes favorables aux abeilles

Les arbres et les arbustes sont des plantes paysagères souvent négligées pour les pollinisateurs. Offrant une grande variété de périodes de floraison et des centaines de fleurs par mètre carré, les plantes ligneuses offrent plus de pollen et de nectar que leurs homologues florales. Commencez la saison de croissance avec le pommetier à fleurs et le gainier du Canada, qui fleurissent tous deux au début du printemps. Ces petits arbres sont excellents pour les paysages suburbains. À la fin du printemps et en été, le tilleul, le pavier blanc et le koelreutère doré fleurissent pendant plusieurs semaines.

Planter du printemps à l’automne

Les abeilles s’alimentent activement du début du printemps jusqu’à la fin de l’automne. Plantez une combinaison de fleurs, d’arbres et d’arbustes qui fleurissent et fournissent du nectar à chaque saison. Commencez par des fleurs printanières précoces comme le cornouiller et le fothergilla gardenii, puis poursuivez avec des classiques estivales comme le clèthre à feuilles d’aulne et l’hortensia paniculé. Terminez la saison avec des fleurs d’automne, nous aimons particulièrement le gattilier (l’arbre au poivre) et le heptacodion de Chine. Non seulement les abeilles apprécieront de pouvoir butiner du printemps à l’automne, mais vous obtiendrez par la même occasion un espace coloré de fleurs pendant six mois ou plus.

La forme de la fleur est importante

Les botanistes ont passé des décennies à sélectionner des fleurs avec beaucoup de pétales et qui soient bien fournies. Bien que ces types de fleurs attirent notre attention car elles sont belles, elles offrent souvent peu de nectar et de pollen pour les abeilles. Un nombre important de pétales a souvent tendance à réduire l’apport nutritif essentiel à la pollinisation, rendant la fleur inutile aux abeilles.

Recherchez les plantes à fleurs ouvertes, comme le rosier de l’Arkansas et l’hortensia paniculé, qui attirent de nombreuses abeilles en raison de leur accessibilité facile au nectar et au pollen. Les plantes anciennes et indigènes ont souvent des fleurs ouvertes et adaptées aux abeilles.

N’utiliser pas produits chimiques

Au lieu d’utiliser des pesticides et des herbicides pour lutter contre les insectes et les mauvaises herbes indésirables, opter pour des moyens de lutte biologiques ou mécaniques. Utiliser par exemple une couche épaisse de paillis pour supprimer les mauvaises herbes. Désherber à la main les espèces persistantes qui apparaissent. Dans la mesure du possible, tolérer la présence des insectes. Fréquemment, les insectes destructeurs se déplacent avant qu’ils ne causent beaucoup de dommages à une plante. Sinon, vous pouvez utiliser de nombreuses méthodes vertes pour vous débarrasser des nuisibles.

Utiliser un nid pour abeilles

Devenir apiculteur ne s’improvise pas du jour au lendemain : l’élevage d’abeilles mellifères nécessite un investissement en temps et en argent. Si vous voulez vous détendre, commencez par les maisons d’abeilles (aussi appelées nid ou abri pour abeilles). Les abeilles maçonnes ne vivent pas dans une ruche et ne produisent pas de miel, ce qui signifie qu’elles sont moins agressives et qu’elles piquent rarement. Au lieu de cela, elles passent leur vie à élever leurs petits dans de petits nids. La bonne nouvelle ? Elles pollinisent jusqu’à 100 fois plus efficacement que leurs cousines abeilles mellifères.

Pour attirer ces insectes étonnants, tout ce que vous avez à faire est de construire ou d’acheter une maison qui leur donne un endroit pour élever leurs petits. Une fois qu’elles quittent la ruche à l’automne, récoltez des roseaux, du bambou ou des plateaux en bois réutilisables pour construire un petit abris (la plupart des maisons d’abeilles que vous pouvez acheter ont entre 30 et 100 tubes de nidification.) Assurez-vous que votre maison est propre et exempte de parasites, et vous pouvez répéter le même processus chaque année.

A propos de l'auteur

Avatar

Aujardinmalin

Laisser un commentaire